Principe de la photogrammétrie


    La photogrammétrie est une méthode qui se fonde sur le principe de corrélation d’images acquises selon des points de vue différents qui permet la reconnaissance automatique de points homologues.  Ce travail, trop fastidieux pour être raisonnablement réalisé par un humain à grande échelle, nécessite une puissance de calcul informatique considérable. La corrélation des images consiste en la reconnaissance automatique de pixels homologues sur une surface définie. Des algorithmes d’analyse d’images se substituent à la vision humaine en associant à tout point d’une image A un point homologue dans une image B. À ce stade et de manière algorithmique, l’ordinateur procède à une lecture stéréoscopique de la scène pour déterminer les positions relatives de chaque point. La multiplication du processus à un grand nombre de points de vue permet de fiabiliser les calculs de position de chaque pixel en divisant l’erreur tout en augmentant l’étendue de la modélisation 3D.