Les Rechercheurs

Depuis 2016
Série protéiforme constituée d’une vidéo et d’un tableau.


Depuis 2014, Fabien Léaustic poursui une réflexion protéiforme sur la recherche fondamentale en Europe au XXIe siècle. Le tableau est né de la combinaison de deux techniques anciennes considérées comme des disciplines académiques : la peinture et la dorure à la feuille d’or. L’association de ces techniques et le remplacement de la toile de peintre par l’habit du chercheur convoque le paradoxe : le « plaquage or » pointe simultanément la richesse et la pauvreté qui peuvent coexister aujourd’hui dans cette pratique et qui oriente les choix de recherche. Quelle place pour la recherche au XXIe siècle? (...)
(...) Fabien Léaustic a mis à profit son temps de résidence au laboratoire  de biologie moléculaire de l’université de Bourgogne-Franche-Comté à Besançon pour poursuivre l’exploration de ce travail avec un nouvel élément qui intègre la série. Un projet vidéo réalisé avec le concours des chercheurs de l’Institut RIGHT. "En réalisant les précipités d’ADN pour en observer les méduses, j’ai eu le temps de penser au sens qui pouvait émaner du simple geste de se mordre les joues. En me filmant pendant la minute de mastication nécessaire à l’extraction des cellules buccales, il en résulte, en plus du ridicule d'une telle situation, une sensation de bâillonnement, de parole ne pouvant s’échapper librement, cloisonnée, conditionnée. Une gêne se laisse entrevoir." Derrière l’humour, la satire et le malaise transparait à l’image.

Texte d’Elodie Mereau en Janvier 2020 à l’occasion de
l’exposition de sortie de résidence à la Fabrika à Besançon.