Cosmos doesn’t care

2018
Impression jet d'encre, papier velin et caisse americaine en chêne.
110 x 85 cm
Séries numérotées sur 5 tirages.

On lève le regard un peu plus haut et la dimension change, laissant place au “cosmos doesn’t care”; forêt vidée, raisonnée aux rythmes stellaires dans lesquelles se perdent des explorations où seuls des pigments colorés et collectés créent des sources de lumières.

Texte de la revue Point Contemporain à propos de l'exposition "When Mechanics Fail" à l'espace Arondit à Paris.
Série produite dans le cadre de la résidence de l’artiste à la Casa Proal en Avril 2018.